Écrivain / Romancier

Le Secret Nelligan dans La Voix de l’Est

La Voix de L’Est
Publié le 05 octobre 2011

Michel Tassé

Mario Hade dévoile Le secret Nelligan

Mario Hade a toujours été fasciné par Émile Nelligan. Photo Janick Marois

(Granby) La première fois qu’on vous a parlé de Mario Hade, c’était au printemps. À 59 ans, l’auteur venait alors de publier ses deux premiers bouquins… et se préparait à en lancer un troisième.

L’histoire de Mario Hade a de quoi rendre la tonne d’auteurs du coin un brin jaloux. Après avoir fait carrière dans le monde des affaires, l’homme s’est adonné à l’écriture sur le tard et voilà qu’après avoir publié des romans à 100% home made, il est mis sous contrat par une importante maison d’édition, Les Éditeurs réunis, qui a pignon sur rue dans la région. Quasiment un conte de fées.

Les Éditeurs réunis ont de l’influence et des moyens et Le secret Nelligan est l’objet d’une importante campagne de promotion. Il faut dire que l’éditeur Daniel Bertrand croit énormément en ce polar qu’il qualifie de «roman haletant digne du Code Da Vinci», tel qu’il l’écrit au dos du bouquin.

«C’est de la pression! , lance Mario Hade en riant. Je ne crois pas avoir la plume de Dan Brown mais, comme lui, j’aime m’infiltrer dans les zones grises. Chose certaine, c’est agréable de sentir une telle confiance de la part de son éditeur.»

Daniel Bertrand lui fera faire le tour des salons du livre, il l’amènera dans l’ouest du pays et l’Europe aurait même été mentionnée dans certaines discussions. C’est vous dire.

Mais qu’est-ce que Le secret Nelligan au juste?

«En compagnie de deux autres membres de l’École littéraire de Montréal, Nelligan aurait été témoin d’un meurtre ayant eu lieu dans le Vieux-Montréal en 1899, raconte l’auteur. Et la question que je pose, c’est: Nelligan aurait-il été interné parce qu’il en savait trop?»

Voir l'article sur CyberPresse

%d blogueurs aiment cette page :