Écrivain / Romancier

Chroniques D’une P’tite Ville – Tome 3

chroniques3-c1956. La Misère De Lauretta

Dans ce grand village qui devient rapidement une « p’tite ville », Lauretta se sent dépérir. Ses enfants grandissent et deviennent indépendants, ce qui l’esseule de plus en plus. Comment se résigner à vivre ses vieux jours auprès d’un mari comme Émile, qui va jusqu’à jalouser ses propres rejetons et saboter leurs projets?

De tous les enfants Robichaud, Monique, comblée de bonheur par son mariage avec Paul et par les enfants qui en découlent, est celle qui apporte le plus de lumière à la brave Lauretta. Cette dernière se réjouit d’ailleurs d’apprendre que le couple souhaite se bâtir une maison. Quant aux autres membres de la famille, certains, notamment Gérard et Laurent, n’ont de cesse d’inquiéter leur mère par leurs actes irréfléchis, mais il y en a toujours comme Yvan et Patrick pour redorer la fierté maternelle.

Malgré les différences au sein du clan Robichaud, nul ne peut le nier : le ras-le-bol à l’égard d’Émile est généralisé, et la situation s’aggrave. La femme au cœur d’or qu’est Lauretta ne peut subir plus longtemps la déchéance de son mari. L’heure est au conseil de famille.

Chapitre 1

Critique des Chroniques d’une p’tite ville – Tome 3

Chaîne YouTube Les choix d’Andréa